Return to site

Qui es-tu Damien l'Hotellier ?

Nos questions au médecin de Paddle-paddle

· Interviews,by Mathieu Maugret,📷 Mathilde Metairie

Pour l'organisation de notre mission au Sri Lanka, nous avions besoin d'un.e médecin prêt à nous suivre sur le terrain pour mener à bien notre mission avec SeaSisters, un projet aidant les femmes du pays à s'émanciper à travers la pratique du surf et de la natation. Nous devions non seulement leur apporter du matériel de piscine, mais aussi proposer des activités en lien avec la natation et le secourisme. Retour sur un moment clé de notre mission avec Damien, médecin du sport et bénévole pour Paddle-paddle.

Paddle-paddle avait besoin d’un.e médecin, qu’est-ce qui t’a poussé à répondre à l’appel ?

Je suis médecin du sport et je me suis toujours demandé comment cette spécialité pourrait aider dans des projets caritatifs. Lorsque Mathieu m’a appelé, le projet m’a beaucoup plus. La mission semblait entièrement répondre à cette question.

Quel a été ton rôle ?

Je devais organiser une session de formation aux gestes de premiers secours pour les bénévoles de Sea Sisters à Weligama. Puis nous avons organisé un temps d’échange sur ce sujet entre les différents acteurs des associations.

Comment t’es-tu préparé ?

Ça n’a pas été simple. Il fallait trouver une communication adaptée aux bénévoles sans savoir réellement leur niveau de connaissances. Certaines avaient un équivalent de brevet de secouriste, d’autres non. Il faut avoir un message clair et approprié qui puisse être retenu. Aneesha souhaite proposer les mêmes formations pour son projet d'école de surf en Inde. Elle nous a beaucoup aidé, notamment en illustrant une histoire qu’elle a vécue. Cela permet d'ajouter un peu de concret à la formation. L'autre difficulté consistait à trouver les différents réseaux de soins qui existent au Sri Lanka et savoir comment ils s’articulent entre eux. En France, on fait le 15 ou le 112, là-bas, c’est un peu différent, même s’il existe depuis peu un centre de régulation des appels avec un numéro court, permettant d’envoyer une ambulance si besoin.

Es-tu content de ton intervention et de ton implication dans cette mission ?

Oui. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, comment cela allait se passer ou être interprété. Les différences culturelles existent aussi en médecine et surtout dans le rapport à la mort. Les bénévoles de l’association qui assistaient à cette formation sur les gestes de premiers secours étaient de différentes nationalités. Je retiendrai surtout les échanges que nous avons eus à la suite de cette intervention, notamment sur le fait qu’au Sri Lanka, la réanimation cardio-respiratoire, le massage cardiaque, le bouche-à-bouche ne sont pas spontanés. La culture et la religion sri-lankaise, à majorité bouddhiste, veulent qu’une personne qui part ne doit pas être réanimée, et surtout ne doit pas être « touchée ». Il n’est finalement pas bien vu de faire un massage cardiaque sur la voie publique, et vous pourriez en être empêché par les passants.

Médecine et solidarité ont-elles de l’avenir ensemble ?

Bien sûr. Il ne peut pas en être autrement. Que ce soit la solidarité entre les différents corps de métiers dans le médical, entre les différentes spécialités ou, comme pour cette mission, entre les cultures, cela permet à la médecine d’aujourd’hui de devenir celle de demain.

D’autres médecins ont probablement envie de se lancer aussi, qu’as-tu envie de leur dire ?

Que c’est une chouette aventure. Celle-ci au Sri-Lanka m'a permis de concilier travail et loisir, ce n’est pas toujours le cas. Je dirais que cette mission, même assez courte sur le terrain, m’a permis d’échanger avec d’autres cultures, d’autres façon de faire et de penser, ça vous sort de votre zone de confort. Cela nous permet d’évoluer, autant dans notre vie professionnelle que personnelle.

Merci Damien. Retrouvez-le sur LinkedIn, Instagram ou très prochainement pour une autre mission.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly